Darmanin accusé de viol : Il a déclaré aux juges que la plaignante était “insistante”. Les échanges de SMS montrent l’inverse

Mediapart a eu accès à de nouveaux éléments de l’enquête pour viol visant Gérald Darmanin. Des documents contredisent plusieurs aspects de sa défense. Lors de son audition chez les juges, mi-décembre, le ministre de l’intérieur a changé de version concernant un échange de SMS clé de l’affaire, dans lequel la plaignante l’accuse d’avoir « abusé de sa position ». Il a aussi avancé de nouvelles explications pour justifier des éléments embarrassants. Révélations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *