Griezmann rompt son partenariat avec Huawei,en soutien aux Ouïghours

L’attaquant français du Barça, Antoine Griezmann, a annoncé ce jeudi mettre un terme à son partenariat avec l’entreprise chinoise Huawei, soupçonnée d’avoir mis en place un système de reconnaissance faciale des Ouïghours, persécutés en Chine.

Le footballeur français Antoine Griezmann a annoncé jeudi qu’il mettait « un terme immédiat à (son) partenariat » avec Huawei, invoquant des « forts soupçons » sur la participation du géant des télécoms chinois à la surveillance de la minorité musulmane ouïghoure par les autorités chinoises. « Suite aux forts soupçons selon lesquels l’entreprise Huawei aurait contribué au développement d’une ‘alerte Ouïghour’ grâce à un logiciel de reconnaissance faciale, j’annonce que je mets un terme immédiat à mon partenariat me liant à cette société », a écrit l’attaquant de Barcelone et de l’équipe de France, qui avait un contrat d’ambassadeur de la marque depuis 2017.

Le champion du monde 2018 appelle « Huawei à ne pas se contenter de nier ces accusations mais à engager au plus vite des actions concrètes pour condamner cette répression de masse » de la minorité ouïghoure « et user de son influence pour contribuer au respect des droits de l’Homme et de la Femme au sein de la société ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *