Michaël Youn demande aux artistes d’arrêter de critiquer le gouvernement

Invité dans l’émission «Culture médias» sur Europe 1, Michaël Youn a appelé à la solidarité envers les mesures prises par le gouvernement pour faire face à la crise sanitaire. Il s’est également montré très critique vis-à-vis de l’attitude de certains artistes.

L’acteur et réalisateur – qui a également fait son retour sur M6 hier avec un 2e numéro de Morning Night – a donné son opinion concernant la décision du gouvernement de garder les salles de cinéma, les théâtres et les salles de spectacle fermées pour tenter d’endiguer l’épidémie de coronavirus. Michaël Youn affirme avoir été lui-même victime des conséquences de la crise sanitaire avec son film Divorce Club qui n’a attiré que 700.000 téléspectateurs dans les salles après sortie au début de l’année 2020.

«On avait pris des récompenses à l’Alpe d’Huez. On était sur une superbe lancée, ça allait faire un carton (…) Il y a 60.000 personnes qui sont mortes du Covid-19 en France. Donc est-ce que j’ai le droit de me plaindre pour des entrées au cinéma ? Non », assure-t-il au micro d’Europe 1.

Michaël Youn a ensuite demandé aux artistes qui dénoncent les mesures gouvernementales – tels que Nicolas Bedos, Guillaume Canet, ou Elie Semoun – de se montrer un peu plus solidaires avec les décisions qui sont prises dans un contexte forcément difficile.

«Je trouve que certains de mes camarades ouvrent un peu trop leur gueule en ce moment à demander de rouvrir les salles de cinéma et les théâtres. Je comprends leur frustration, celle des Français qui sont en manque de vie sociale et de culture. (…) Laissez les choses rentrer dans l’ordre. Il faut qu’on soit solidaires. C’est facile de dire que les mesures ne sont pas bonnes et de se planquer ensuite derrière un compte Instagram ou Twitter», s’est-il agacé. Une opinion qui devrait réjouir une partie du monde de la culture.

Source: cnews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *