Ni Snowden ni Assange, parmi les personnes graciées par Donald Trump

Donald Trump a gracié 73 personnes, dont son ancien conseiller Steve Bannon, a annoncé la Maison Blanche, ce mercredi 20 janvier à quelques heures du départ du 45e président des États-Unis.

“Le président Donald J. Trump gracie 73 personnes et a commué les peines de 70 autres”, est-il indiqué dans un communiqué

Stephen K. Bannon (Steve Bannon), qui fut directeur exécutif de sa campagne présidentielle, et l’un des fondateurs de Cambrige Analytica

On trouve également le spécialiste de la conduite autonome Anthony Levandowski, autrefois condamné à une lourde amende pour vol de secrets commerciaux, alors qu’il était employé par Google.

Sur la liste des autres personnes graciées figure son ancien collecteur de fonds Elliott Broidy, poursuivi pour une campagne de lobbying illégale, ainsi que le rappeur américain Lil Wayne qui avait plaidé coupable le mois dernier de possession d’une arme à feu, délit pour lequel il risquait jusqu’à dix ans de prison.

Pareil pour le rappeur Kodak Black, poursuivi pour possession d’armes à feu. Sur la liste figure aussi Anthony Levandoswki, pionnier de la conduite autonome, reconnu coupable de vol de secrets commerciaux automobiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *