Stéphane Guy licencié de Canal+, après son soutien à Sébastien Thoen

Le commentateur vedette de Canal+ Stéphane Guy, mis à pied pour avoir exprimé son soutien à Sébastien Thoen, a finalement été licencié de la chaîne cryptée, a indiqué jeudi une source proche du dossier à l’AFP, confirmant des informations de presse.

Stéphane Guy n’aura pas échappé à la règle. Depuis 2015 et la prise de contrôle de Canal+ par Vincent Bolloré, principal actionnaire de la maison-mère Vivendi, chaque mise à pied d’un collaborateur de la chaîne aboutit à un licenciement.

Licenciements en cascade

Le 9 décembre dernier, Stéphane Guy avait appris sa mise à pied pour avoir rendu hommage à Sébastien Thoen quelques jours plus tôt, avant le coup d’envoi de la seconde période de Montpellier-PSG (1-3). Stéphane Guy avait ce soir-là lancé un message amical à l’humoriste, ex-chroniqueur du Canal Sports Club et ancien présentateur du Journal Hard, viré de Canal+ pour avoir participé à une parodie de L’Heure des pros, l’émission à succès de CNews, la chaîne info du groupe.

« Je veux juste saluer l’ami Sébastien Thoen qui n’a pas eu la sortie qu’il aurait méritée. On lui souhaite bon vent. On sait que le bel esprit de Marie Portolano permettra d’assurer la continuité dans le « Canal Sports Club ». Il n’y a pas de doute là-dessus. Comme le disait Coluche, l’un des fondateurs de notre belle chaîne, ‘il faut se méfier des comiques parce que quelquefois, ils disent des choses pour plaisanter' ».

À Canal depuis 1997

Quelques jours plus tard, Stéphane Guy avait été mis à pied jusqu’au 18 décembre par la chaîne pour ces propos. Le syndicat des journalistes de Canal + et de son groupe s’était ensuite élevé contre cette décision. Entré au service des sports de la chaîne en 1997, il commentait la Premier League depuis 2007 et était chargé de couvrir les affiches de Ligue 1 depuis 2016.

Source : bfmtv.com, lequipe.fr, independant.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *