« Ton téléphone ! » : en Equateur, un journaliste braqué pendant un reportage

« Ton téléphone ! » la scène ne dure que quelques secondes mais a été enregistrée par le journaliste Diego Ordinola et son équipe de télévision. Diffusée le 12 février dernier, la séquence montre un homme masqué pointant un revolver vers le journaliste, avant de se tourner son arme vers le cameraman qui filme la scène. L’agresseur s’enfuit, Diego Ordinola et son équipe continuent de filmer les minutes et capturent la fuite, à moto, de leur agresseur.
Le journaliste et son staff se trouvaient devant le stade Monumental de Guayaquil et s’apprêtaient à lancer un direct lorsqu’ils ont été agressés. Diego Ordinola a décidé de poster la vidéo de leur agression sur son compte Twitter : « Nous ne pouvons même pas travailler tranquillement, cela s’est produit à 13 heures aujourd’hui devant le stade monumental. La @PoliceEquateur a promis de retrouver ces criminels. », a-t-il écrit.
La séquence a été visionnée plus de 300 000 fois et le journaliste a reçu de nombreux messages de soutien, dans un pays où les taux de criminalité et de délinquance restent élevés. Entre janvier et novembre 2020, plus de 16 000 vols sur personnes ont ainsi été comptabilisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *