[vidéo]Un Français sur dix affirme avoir été victime d’inceste IPSOS

En 2020, un Français sur dix dit avoir été victime d’inceste durant son enfance. Cette réalité est reflétée par une enquête Ipsos pour l’association « Face à l’inceste » menée sur Internet sur 1033 majeurs.

23% des participants rapportent avoir dans leur entourage une ou des personnes victimes d’agressions sexuelles commises par un membre de leur propre famille durant leur enfance.

6,7 millions de Français affirment avoir été victimes d’inceste, comment lutter efficacement contre les violences sexuelles ? La loi française est-elle assez répressive ? .

Selon Isabelle Aubry, présidente de « Face à l’inceste », dans un entretien accordé au Figaro, l’inceste représente “les trois quarts des violences sexuelles sur mineurs”. Cette année après la vague #MeToo, les déclarations d’incestes ont augmenté. En effet, la libéralisation de la parole s’est accentuée avec ce mouvement. Puisque huit victimes d’inceste sur dix sont des femmes, elles se sont senties légitimes pour dire la vérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *